• Publié le 18 juillet 2018
  • Mise à jour le 19 juillet 2018
Travaux

Les travaux préparatoires

  • Partager cette page sur Facebook
  • Partager cette page sur LinkedIn
  • Envoyer à un ami
Première étape du chantier du prolongement de la ligne 14 à Aéroport d’Orly, les travaux préparatoires se sont déroulés de mai 2016 au premier semestre 2018. Ils ont consisté, d’une part, à déplacer des réseaux existants en dehors du périmètre des futurs ouvrages du métro et, d’autre part, à reconnaître les terrains pour adapter les méthodes de construction des futures gares.

Préparer les futures emprises chantier 

Eau (potable, usée ou pluviale), gaz, électricité, chauffage urbain, téléphone, Internet, télévision... En ville, la plupart de ces réseaux sont enterrés afin d’assurer un cadre de vie plus sûr et confortable. 
Un travail de repérage a permis d’identifier les réseaux existants situés dans les futures emprises de chantier ; avant de procéder à leur déplacement en dehors des zones de travaux du prolongement. 

 

La reconnaissance du sol 

Des travaux et des interventions de reconnaissance (sondages) ont été menés pour permettre aux équipes techniques d’adapter les méthodes constructives pour chacun des ouvrages (tunnel, gares, ouvrages de service). Des sondages de sol ont notamment été conduits pour étudier avec une extrême précision la nature des sous-sols traversés par le tunnel. Des inventaires et diagnostics des bâtis ont aussi été réalisés pour connaître parfaitement l’état des ouvrages à proximité du tracé.
 

l14-39986.jpg

Creusement d’un puits d’essais géotechniques à l’emplacement du futur ouvrage Marcel-Sembat.

Creusement d’un puits d’essais géotechniques à l’emplacement du futur ouvrage Marcel-Sembat (Le Kremlin-Bicêtre).