• Publié le 30 juin 2020
  • Mise à jour le 02 juillet 2020
Travaux

Le comblement de galeries de carrières souterraines

  • Partager cette page sur Facebook
  • Partager cette page sur LinkedIn
  • Envoyer à un ami
Le tunnel du prolongement de la ligne 14 au sud traversera une zone d'anciennes carrières sous le domaine public sur l'ensemble de son tracé dans la commune du Kremlin-Bicêtre, soit 1,6 km de long. Les travaux de comblement des carrières sont réalisés avant le passage du tunnelier Allison à partir de mi-2020.

© Gérard Rollando     |    Sur le chantier de comblement des carrières rue Marcel Sembat, au Kremlin-Bicêtre en juillet 2018

 

LA CONSOLIDATION DES TERRAINS

Garantir la stabilité des sols et sous-sols pendant toutes les étapes de la construction du métro est un impératif pour le maître d'ouvrage. Les méthodes de consolidation des terrains en amont du passage du tunnelier sont adaptées à leur géologie et à leur occupation. Au Kremlin-Bicêtre, une campagne de comblement de carrières de 24 mois est menée depuis mi-2018 sur l'ensemble des zones qui seront traversées par le tunnelier Allison. 

 

UNE TECHNIQUE ÉPROUVÉE

Selon la méthode en vigueur, les carrières sont traitées depuis la surface, par injections de coulis, jusqu'à 40 m de profondeur pour les galeries les plus basses. La zone à combler est d'abord ceinturée par des injections de barrages étanches. Un coulis de comblement, très liquide, est ensuite envoyé dans les galeries de carrières. Des injections de clavage, plus riches en ciment, suivent, après décantation. Après séchage, des forages de contrôle vérifient la solidité obtenue et le bon comblement de la zone.

 

 

© Gérard Rollando     |    Depuis une centrale de fabrication de coulis de comblement, au Kremlin-Bicêtre en février 2019

 

 

LA TECHNIQUE DE COMBLEMENT DES CARRIÈRES

Des forages sont réalisés pour créer des points de barrages et d'accès aux vides à combler. Des tubes PVC sont introduits dans les forages descendant jusqu'aux galeries de carrières. 
Dans les carrières à plusieurs niveaux, on utilise des tubes de hauteur différente et les opérations sont menées, dans l'ordre, du bas vers le haut.

 

Des injections de coulis de ciment (eau et ciment) constituent des barrages qui délimitent la zone à combler. 

Le coulis de comblement (mélange d'eau, de sable, de ciment et de bentonite) est envoyé jusqu'aux galeries.

 

Versé jusqu'à refus, le coulis de comblement remplit progressivement la galerie de carrières. 

Après 7 jours de séchage, une injection de clavage est réalisée pour remplir les vides résiduels. 

 

 

Après 28 jours de séchage, des forages de contrôle sont réalisés pour vérifier le bon comblement des carrières

 

 

© Gérard Rollando     |    Opérations de forages des accès et de pose des tubes PVC au Kremlin-Bicêtre en juillet 2018