• Publié le 20 septembre 2021
  • Mise à jour le 20 septembre 2021
Évènement Travaux Tunnel

Une soudure sous le feu des projecteurs!

  • Partager cette page sur Facebook
  • Partager cette page sur LinkedIn
  • Envoyer à un ami
Mercredi 15 septembre, s’est déroulée la « première soudure de rails » sur le site de la future gare Aéroport d’Orly, terminus du prolongement sud de la ligne 14.


Bien que les travaux de pose de voie aient débuté depuis le 1er février dernier, cette mise en scène de soudure de rails a fasciné les spectateurs et journalistes réunis pour l’occasion : les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre, représentés par la Société du Grand Paris, la RATP et le groupe ADP ainsi que le groupement d’entreprises ETF et Colas Rail.

La technique utilisée est la soudure aluminothermique qui consiste, dans un premier temps, à positionner entre deux embouts de rails un moule de soudure dans lequel est versé de l'acier en fusion, à une température supérieure à 2 000 degrés. Un creuset est ensuite placé au-dessus du moule dans lequel est versée une charge composée d'oxyde de fer et d'aluminium afin de recréer la partie de rail manquante. Après refroidissement, la soudure est finalisée avec un travail de meulage.

Au total ce sont près de 10 000 soudures qui seront réalisées sur ce tronçon sachant que sur une ligne pneu il y a 12 soudures tous les 18 m linéaire. Il restera ensuite 4 500 soudures à réaliser sur les 3 types de profilés : rails, pistes de roulement et barres de guidage.